Comme sur tous les sites de petites annonces, il est possible que vous soyez confronté à des arnaques. Voilà quelques pistes pour débusquer ces personnes mal intentionnées.

L’escroc est un acheteur :

On peut noter 2 grandes techniques.

-L’acheteur est d’emblée prêt à vous envoyer la somme d’argent correspondant au prix de vente de votre bien et attend votre accord. Si vous confirmez, il vous annoncera que suite à des difficultés administratives, il faut d’abord que vous payez des frais incombant au vendeur (douanes par exemple) mais que ces frais vous seront remboursés par l’acheteur par simple addition au montant du bien. Si vous versez ces frais, vous n’aurez plus de nouvelles de votre acheteur et l’escroc aura réussi son coup.

– L’acheteur vous envoie effectivement un chèque (ou un autre titre de paiement) pour l’achat de votre bien mis en vente sur le site. Mais surprise, le montant n’est pas le bon. Ce dernier est supérieur au prix de vente conclu. L’acheteur vous informe alors que vous pouvez quand même encaisser son chèque et renvoyer un autre chèque du montant de la différence pour corriger cette erreur. Si vous acceptez, vous vous apercevrez que son chèque était en fait sans provision et que vous venez donc de perdre le montant de la différence envoyée à l’escroc.

Dans tous les cas, l’acheteur sera prêt à acheter les biens proposés dans les petites annonces sans jamais les avoir vus. Cela peut se comprendre pour un petit objet mais difficilement pour un bateau.

L’escroc est un vendeur :

Outre l’arnaque simple qui consiste à encaisser votre paiement et ne jamais livrer le bien, les escrocs peuvent aussi vous demander de verser des frais administratifs comme dans le cas où l’escroc est un acheteur mais où là, bizarrement, les frais (de douanes par exemple) sont à la charge de l’acheteur.

Quand vous souhaitez acheter ou vendre sur le site, méfiez-vous tout particulièrement lorsque que votre interlocuteur est à l’étranger. Les escrocs sont généralement situés dans des pays où peu de recours existent.

Lors des arnaques aux petites annonces, il n’est pas rare que votre interlocuteur vous envoie un scan d’un document officiel pour gagner votre confiance. Il ne s’agit nullement de son identité mais plus probablement de celle d’une personne qu’il a déjà arnaquée.

Recherchez sur le site

Type :